Archives du mot-clé caméra

Sécurité Nantes: Des tags racistes et islamophobes sur les murs de l’université

sécurité NantesLundi matin les étudiants du campus universitaire du Petit-Port ont découvert  des inscriptions racistes et islamophobes sur les murs du bâtiment universitaire Censiveainsi que sur le sol.  Plusieurs tags reprennent les expressions suivantes : «Islam = SS», «La France aux Français», «Islam dehors » et «Vive le Roi». L’Unef a imputé ces actes aux groupuscules d’extrême droite et a appelé l’université à recourir aux enregistrements vidéo de la vidéosurveillance du campus pour identifier les personnes derrière ce méfait et prendre les mesures qui s’imposent pour éviter la reprise de ce type d’actes hostiles. Entre-temps une partie des inscriptions avait été nettoyée en fin de journée.

A ce qu’il paraît ce n’est pas la première fois que des tags racistes et islamophobes  imprègnent les murs de l’université à Nantes et malgré la présence des caméras de surveillance les fauteurs de troubles récidivent leurs cations de haine sous le silence des responsables.

Sécurité à Nantes: Retrouvé mort dans son véhicule

Samedi matin, ver 9h, un jeune homme  âgé de 21 ans a été retrouvé mort dans son véhicule. La victime a passé une soirée bien arrosée en compagnie de ses amis au Hangar à Bananes, puis il s’est dirigé vers son véhicule pour s’y reposer le lendemain ses compagnons l’ont trouvé mort.

L’un de ses copains a alerté la police samedi dans la matinée et une enquête a été ouverte sur le champ. La caméra de surveillance du parking n’a rien révélé de suspect et le dispositif de vidéosurveillance montrait bien que la victime est retournée seule dans sa voiture où le jeune homme a consommé plusieurs bouteilles d’alcool,  fait relaté également par ses amis. Le procureur qui a visualisé les enregistrements de vidéosurveillance et  disposait de la déclaration des copains du jeune homme ainsi que du rapport du médecin légiste confirme qu’aucune trace de violence n’a été relevé sur le corps de la victime et que le décès peut être expliqué par une alcoolisation massive doublée d’une pathologie cardiaque relevée par le médecin légiste.

Sécurité à Nantes : deux étudiantes agressées

sécurité campusLa sécurité sur le campus universitaire de Nantes a été mise à rude épreuve à la suite des agressions perpétrées à l’encontre de deux jeunes étudiantes  alors qu’elles rentraient  à leur domicile sur le campus.

Deux soirs de suite des agressions sexuelles ont eu lieu sur le campus notamment à la périphérie boisée de l’hippodrome puis dans un ascenseur dans un immeuble du Crous. Le Crous et la police locale ont incité les jeunes filles à prendre plus de précaution en attendant l’arrestation du ou des agresseur(s). Il est à noter que le Crous à Nantes à équiper plusieurs résidences universitaires de caméras de vidéosurveillance, alors que la résidence Alice Milliat où s’est déroulée la dernière agression ne sera équipée d’un tel dispositif qu’au cours de cette année.

Besné se convertit à la vidéosurveillance

vidéosurveillanceBesné, ce petit bourg de 2700 habitants a été connu plusieurs méfaits perpétrés par des délinquants  à l’encontre de la salle polyvalente, qui est neuve mais qui a subi de nombreuses dégradations, ainsi que d’autres infrastructures de la commune. C’est pour garantir la sécurité des gens et de leurs possessions que cette petite ville a décidé de déployer des caméras.

La mairie a confirmé la mise en place des équipements de vidéosurveillance  et a déclaré: « il y a tout le temps des jeunes désœuvrés qui traînent sous le porche, ils font des wheelings (roues arrières) sur la terrasse en bois, cassent des vitres, fument des joints, dégradent, balancent des détritus. Y en a marre ».

Un dossier d’autorisation sera déposé prochainement auprès de la préfecture pour déployer cinq caméras pour garantir la protection de la salle polyvalente. Ces appareils seront connectés à un poste central de surveillance, afin d’identifier et de mettre hors d’état de nuire les délinquants qui s’en prennent à la salle. Il est à noter que cette dernière est très sollicitée notamment pour célébrer les mariages et autres fêtes.

 

Courrier suspect à la mosquée Assalam à Nantes

mosquéeAprès l’attaque de la mosquée des Sablons au Mans, cette fois l’alerte a été donnée au lieu culte Assalam à Nantes , lorsqu’on a découvert un courrier suspect ce vendredi après-midi. Les sapeurs pompiers et la police de la ville ont bouclé les abords de la mosquée Assalam sise au quartier Malakoff afin d’assurer la sécurité des gens.

Une cellule spéciale de lutte contre les risques technologiques et des démineurs ont été mobilisés pour récupérer le courrier qui fera l’objet de plusieurs analyses. Entre temps les enquêteurs de leur côté vont revenir sur les enregistrements caméra afin d’identifier la provenance du courrier.

Lidl à Nantes: 65 caméras de surveillance pour 60 salariés

caméraLe souci de sécurité de certaines entreprises les a poussées à réaliser des prouesses, comme est le cas du distributeur allemand Lidl à Nantes, qui a doté l’entrepôt du magasin de 65 caméras au moment où le nombre de son personnel ne dépasse pas les 60 salariés. Les responsables de l’enseigne justifient un tel déploiement de caméras de surveillance par la nécessité de lutter contre le vol de marchandise. Mais c’est aussi un moyen de garder un œil vigilant sur les allées et venues des employés et de contrôler leur temps de pause, la qualité de leur travail, etc.

D’ailleurs Lidl n’est pas l’unique enseigne qui a déployé avec abondance des équipements de vidéosurveillance, de nombreuses entreprises en France adoptent cette stratégie aussi bien pour prévenir le vol de marchandise que pour surveiller étroitement leur personnel.

Les trois technologies les plus en vogue en vidéosurveillance

La vidéosurveillance s’avère un moyen très efficace en matière de sûreté et sécurité. Et l’image joue un rôle important d’où la nécessité de se pencher sur trois technologies adoptées en caméras.

caméra

IP : Dite aussi vidéosurveillance réseau car elle emploie des connexions réseau afin de transmettre les signaux vidéo. Les séquences enregistrées sont décomprimées avant de pouvoir les visualiser sur un écran. Cette technologie offre un avantage de taille à savoir la compression d’importantes quantités d’images vidéo. Sans oublier qu’elle donne la possibilité d’accès mobile.

HD-SDI : La résolution de l’image est en qualité HD . La transmission se fait par le biais de câbles coaxiaux adaptés à la CCTV. La vidéosurveillance se fait en temps réel, et c’est son plus important atout.

Analogique : C’est le basique de la vidéosurveillance, le branchement des caméras à l’enregistreur se fait pas câbles coaxial ce qui est offre une stabilité et une continuité inégalées du signal. Facile à mettre en place et abordable en termes de coût. Avec l’avancement technologique, les images gagnent en netteté, d’où l’omniprésence des cameras analogiques même en la présence d’autres outils beaucoup plus innovants.

La Roche-sur-Yon : La sécurité renforcé

Face aux sentiments d’insécurité dans la ville, Luc Bouard, le maire a renforce la sécurité dans sa ville. Le maire va équipé sa ville de vidéo protection.  Des caméras de vidéosurveillance devraient être installées très prochainement dans le quartiers des Halles et sur la place du 8 Mai 1945.

De plus les policiers municipaux seront plus nombreux, d’ici la fin de son mandat Luc Bouard souhaite doubler le nombre des effectifs.  Dès le début de l’année prochaine, les locaux de la police municipale seront transférés dans le quartier des Halles, et les fonctionnaires plus présents sur le terrain.

Un dispositif qui permettrait de réduire la délinquance et rassurer les habitants et les commerçants.

Domfront : La vidéosurveillance pour sécuriser

La municipalité de Domfront lutte contre la délinquance et le vandalisme qui augmentent dans sa ville.

En effet, depuis le début de l’année les industriels de la ville sont victimes de nombreux vols de matériaux. Le maire souhaite installer un système de vidéosurveillance afin de protéger et rassurer la population.

Le projet consiste donc à implanter, dans des zones délimitées de la zone commerciale, deux ou trois caméras. Ce dispositif, qui n’était pas prévu au programme du maire Bernard Soul, risque de prendre forme rapidement.

Les conseillers municipaux devront voté la mise en place du projet de vidéosurveillance très prochainement.

Discussion autour de la vidéosurveillance à Tours

Actuellement 55 caméras sont présentes dans le centre-ville de Tours. Afin de tenir ses engagements, la majorité UMP va équiper le quartier des Fontaines, d’ici quelques mois, de trois nouvelles caméras de vidéosurveillance.

En 2015 et 2016, d’autres installations auront lieu au Rives du Cher, au Vieux-Tours, à la Gare et au quartier Colbert. D’ici trois ans, la municipalité compte en placer vingt de plus.

Cependant cet investissement ne plait pas à tout le monde. Notamment aux écologistes qui évoquent une entrave à la liberté individuelle. « Ce n’est pas en augmentant la quantité de caméras que la sécurité s’améliorera «  atteste Emmanuel Denis, conseiller municipal écologiste.

Selon Olivier Le Breton, l’adjoint à la sécurité, la vidéosurveillance est un élément indispensable tout comme les patrouilles de police. Elle permet même de diviser par deux le taux de délinquance selon certaines études.

A terme, la commune souhaiterait crééer un centre de surveillance d’agglomération unique, avec Joué les Tours, Saint Cyr, ainsi que les autres municipalités qui le désirent.